Les saints vénérés : « Lucius et Emerite »
 
Louis Victor de Rochechouart, duc de Vivonne, frère de Madame de Montespan, qui fut Capitaine Général des Galères et Maréchal de France, reçut du Pape Clément IX les reliques des deux jeunes martyrs, Lucius et Emerite, en récompense des services rendus à la papauté, au lendemain de la bataille de Candie, en Crête (1669), contre les Turcs. Ces reliques, à une date ignorée, furent déposées dans la chapelle du Château de Serre qui appartenait aux Rochechouart-Mortemart par l'alliance de Gabriel avec Diane de Grandsaigne. Ces reliques étaient livrées à la dévotion populaire, chaque année, le jour de la Saint Marc et le Lundi des Rogations au cours d'une procession solennelle qui se rendait à Serre. Au fil des ans, l'état des reliques se dégrada. Après quelques péripéties, elles furent transférées à Paris pour être remises dans un état convenable.
En 1761, les ossements de chaque saint furent répartis en trois châsses. Deux contenant les Chefs, étaient destinées au Château de la Forge, à Verrière dans la Vienne, et se retrouvèrent au XIXè siècle dans l'église Saint-Martial de Montmorillon.
Pour la première depuis 250 ans, à l'initiative de la Confrérie d'Abzac, elles y sont ramenées pour les Ostensions.
Deux châsses contenant la majeure partie des ossements des Saints furent données à la Paroisse d'Abzac. Deux petites châsses avec quelques ossements, déposées au Château de Manneville (Seine Maritime) furent recueillies après la Révolution, par M. Lecocq qui en fit don à la paroisse d'Abzac en 1865. Abzac reçut les châsses qui lui étaient destinées en Juillet 1762 et c'est au cours d'une magnifique cérémonie, le 1er août suivant, que les reliques furent installées dans l'église.
Tous les sept ans, une procession a lieu conduisant les reliques et les fidèles jusqu'au château de Serre.