saint leonard
 
La commune de Saint-Léonard-de-Noblat
 
Saint-Léonard-de-Noblat se trouve au cœur du Limousin, à mi-chemin entre Limoges et le Parc Naturel Régional de Millevaches. Traversée par l’un des chemins de Saint-Jacques de Compostelle (voie de Vézelay), sa collégiale romane (XIème-XIIème siècles), au large chœur à déambulatoire et aux sept chapelles rayonnantes, est inscrite au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO au titre de ce bien culturel. 
 
Elle conserve précieusement les reliques du fondateur de la ville, Saint-Léonard, ermite du VIème siècle et patron des prisonniers. Le clocher aux sept étages, surmonté d’une flèche octogonale, culmine à 52 mètres. Autour de la collégiale, les rues étroites gardent l’empreinte de la cité médiévale autrefois  murée. La qualité de l’architecture de ses maisons lui vaut d’être classée « Secteur Sauvegardé », unique en Limousin.
 
Au Pont-de-Noblat, les maisons se resserrent en bord de Vienne. Le viaduc ferroviaire domine la vallée de ses 22 arches dont l’histoire est à découvrir au Musée Historail.
 
La prospérité de la ville a longtemps reposé sur ses savoir-faire artisanaux et industriels : le cuir, le papier et la porcelaine. Les lieux de production ouvrent leurs portes aux visiteurs comme avec les manufactures de porcelaine ou l’éco-musée du Moulin du Got. Dans cette papeterie, vieille de cinq siècles, on fabrique du papier fait main et du carton d’art.  Dans l’imprimerie, on utilise des techniques allant du XVème au XXème siècle.
 
Pour les gourmands : massepains, pruneaux confits ... sont les spécialités à découvrir dans les boutiques du centre-ville. Berceau de la race bovine limousine, Saint-Léonard la célèbre chaque année par une grande fête (fin août).
 
Date des ostensions 2016 de Saint-Léonard-de-Noblat : le 8 mai 2016
 
 
 
 

 

Tracez votre itinéraire
    Voir les options

De :  ou 

Vers :  ou