eymoutiers commune
La commune d'Eymoutiers
 
Origine du nom “Eymoutiers”
Eymoutiers s'écrivait "Aymoutiers". "Ay" est la racine du mot gaulois "ayen" qui veut dire colline. "Moutiers" signifie monastère. En effet, à la fin du VIème siècle, un saint homme, Psalmet, ermite irlandais, se réfugie dans la région.
A sa mort, vers 630, il fut inhumé sur les bords de la Vienne et sur son tombeau fut construit une petite église, desservie par un monastère de chanoine.
 
"Ce monastère était au pied de la colline", c'est à dire "Ayen-moutiers" ou "Aymoutiers" qui a donné Eymoutiers.
 
Histoire d’Eymoutiers
Autour du monastère se développe un noyau urbain : la cité d'Eymoutiers. Celle-ci devient vite le fief de l'Evêque de Limoges, qui y fait construire un château (aujourd'hui disparu).
A partir du XIème siècle, se développe à Eymoutiers la corporation des tanneurs ; fabricants de cuir fait à partir de peaux et de tan, écorce de chêne et de châtaigner broyée. C'est de là d'ailleurs que les habitants d'Eymoutiers tiennent leur nom : les Pelauds (ceux qui pèlent la peau).
En 1428, Eymoutiers reçoit de l'Evêque, leur souverain, sa charte d'affranchissement. Ainsi libre et indépendant, une muraille est construite entourant la ville. Cette dernière sera entièrement détruite, du en partie aux guerres de Religions. En effet, Eymoutiers était une des principales places calvinistes du Limousin.
En 1629, le couvent des Ursulines s'installe à Eymoutiers sur l'ordre de l'Evêque François de la Fayette. On s'y consacre à l'éducation des jeunes filles. Et les garçons ? Il fallut attendre 1778 et la construction du collège de garçons par l'Evêque Louis de Plessis d'Argentré. Le principal en fut l'Abbé François Richard.
Vers 1850, suite à la révolution industrielle, et donc à la fabrication de cuirs bons marchés, les tanneurs de luxe d'Eymoutiers s'éteignent peu à peu jusqu'au dernier, en 1926. Heureusement l'arrivée du train à Eymoutiers en 1881 va permettre de développer l'activité des marchés aux bestiaux.
Enfin, suite au déménagement des Ursulines à Limoges, le collège de garçons fut transféré au couvent où l'on y enseigna jusqu'en 1959. Et c'est en 1997 que la mairie s'y installa après avoir restauré les lieux.
 
Date des ostensions 2016 d'Eymoutiers : le 19 juin 2016
 
 

 

Tracez votre itinéraire
    Voir les options

De :  ou 

Vers :  ou