Historique des Ostensions du Dorat
 
Au XVIIème siècle, la prestigieuse renommée des saints protecteurs du Dorat, Saint-Israël et Saint-Théobald, s’étant considérablement intensifiée, la dévotion des pèlerins ne peut plus s’exercer dans cette crypte, trop étroite, obscure, et difficile d’accès.
En 1659, les chanoines et la ville du Dorat obtiennent de l’évêque l’autorisation de transférer les restes des deux saints dans des châsses de bois doré transportables, utilisées encore aujourd’hui, disposées de chaque côté du sanctuaire. Et l’évêque de Limoges donne la permission de faire des Ostensions solennelles des châsses des saints tous les sept ans, comme cela se pratiquait déjà dans d’autres églises du diocèse possédant d’insignes reliques.
Ces ostensions se sont déroulées depuis, tous les sept ans, pratiquement sans interruption.
 
 
 
 
 

Le_dorat_histor...
Le_dorat_histor...
Le_dorat_histor...