L'Ostension de Esse
 
Les ostensions apparurent en Limousin vers l’an mil, suite au mal des ardents. A partir de 1519, l’évêché de Limoges donna aux ostensions une dimension institutionnelle et régulière en décidant qu’elles auraient lieu tous les sept ans.
 
La paroisse d’Esse appartenait au diocèse de Limoges et elle reçut ses reliques les plus anciennes en 1660. François de Lafayette, évêque de Limoges, après avoir examiné la boîte de reliques de plusieurs saints remise par le supérieur de l’observatoire de Rome au curé d’Esse, Psalmet Faute, lui permit de les exposer publiquement à la vénération des fidèles. Celles de Saint-Etienne, patron de la paroisse, lui furent remises en 1892, et celles de Saint-Maurice lui ont été confiées le 16 octobre 2010.
La première trace de la procession des ostensions d’Esse est une photographie qui date de 1897. Depuis cette date, la régularité des ostensions ne s’est jamais interrompue. L’ancien diocèse de Limoges, auquel appartenait la paroisse d’Esse, surpassait les autres régions par le nombre de reliques et leur vouait une véritable passion.
 
On peut penser que la garde, aujourd’hui décorative, constituée de jeunes originaires de la commune, en armes, était autrefois une véritable nécessité tant les reliques étaient convoitées par les autres paroisses.
 
 
 

Esse_historique
Esse_historique
Esse_historique
Esse_historique
Esse_historique
Esse_historique
Esse_historique